Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Gaëtan  Nom  
 Age  24  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Expatriation  Durée du séjour  18 mois
 Date de départ  26/06/2006   Note: 4,4/5 - 41 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Gaëtan ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 17/11/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Après un an et demi de vie commune...

Et voilà, comme mon séjour tire à priori à sa fin, je crois qu’il était important de souligner les différences culturelles entre français (européens en fait) et australiens. Tout ces petits trucs qui vont me manquer. Ou pas.

 

La nourriture

Bon commence par le plus important, la bouffe. La baguette fraîche, on oublie. Enfin pas exactement, il manque juste le mot ‘bonne’ dans la phrase précédente. Outre le fait que les fast food sont des restaurants, même dans ces derniers, il y a des différences…

- Ils ont Burger King. Et un double whooooooopper, ça prend tous les burgers de la planète et les massacre un par un.

- Ca s’appelle Hungry Jacks en Australie. C’est le même logo que Burger King, les mêmes recettes, le même concept. Mais ils n’ont pas eu le droit d’utiliser le nom ‘normal’ parce que quelqu’un avait déjà déposé la licence…

- Ils mettent de la betterave (!!!) dans les burgers. Et puis des œufs et du bacon aussi. Sinon, il y a le classique Bacon Lettuce Tomato.

- D’ailleurs, le burger, tu le trouves partout. Un petit restaurant pour le déjeuner, il a ses burgers. C’est un peu la spécialité locale.

- Ils ont des barbecues partout. C’est gratuit, ils viennent même les nettoyer pour toi. Donc c’est une invitation à aller manger dans les parcs, et il est usuel de voir des familles passer leur dimanche après-midi autour du barbecue avec quelques bières.

- En fait, la principale caractéristique de la cuisine, c’est que tout est sucré. Même la moutarde. Heureusement qu’il y a quand même de la Maille importée de France, avec le petit drapeau français sur l’étiquette.

- Ils mangent de l’avocat à toutes les sauces et à fortes doses.

- Meat pies et sausages rolls. Vegemite. Ceux qui savent savent, les autres estimez-vous heureux.

- Heureusement, il y a les Tim Tam. Et les plaquettes de Cadbury de 250g. Le garlic bread aussi.

 

Les sorties

- L’alcool ne s’achète pas au supermarché mais dans des bottle shops.

- La bière est la boisson nationale.

- D’ailleurs, ils la servent au jug. Oublié le demi. La pinte, trop petit. Alors on va prendre un jug (1125mL), et on partage. Bon concept, c’est moins grand et plus transportable qu’une girafe et c’est convivial.

- Elle coûté très chère dans les bottle shops (un carton de 30, c’est au minimum 30$, 20€), mais comme l’alcool en général. Par contre, dans les bars, elle est donnée (jusqu’à 6$ le jug). Si c’est pas une incitation à sortir ça, je ne sais pas ce qu’il faut faire. Ah si, des contrôles alcoolémies les soirs de week end…

- En parlant de bières, ils n’en ont pas de bonnes. Enfin de base (Tooheys, XXXX, VB, Cooper Pale Ale). C’est fade, ça goûte rien. Mais ça remplit son principal rôle, rafraîchir. Il y a quand même quelques importations de Tasmanie qui valent le détour. Et j’aime bien la Beez Neez (http://www.tastebeer.com.au/beer/44).

- Oublie tes clichés, la Fosters, c’est juste pour l’exportation.

- La culture du goon.

- Les gros concerts, du moins à Brisbane, se font assis. Génial :-s.

- La sécurité dans les bars et boîte est très (très très) présente.

- On te demande systématiquement ta carte d’identité pour rentrer dans un bar.

- Les tongs et shorts sont la plupart du temps interdits. C’est un comble quand même (voir plus loin) !

 

Les indigènes

- Le truc le plus marquant, c’est le décalage horaire. Les australiens font tout en avance. Le dîner, c’est à 5-6h ! Une fête, ça commence à 8h. Et des fois, ça finit à 1h !

- Ils n’ont pas compris que c’était mieux d’avoir la lumière le soir. Alors leur système horaire est tout pourri, avec l’aube qui commence à 4h en été. Et la nuit qui arrive à 7h. Alors que si on décale tout ça d’une ou deux heures, on pourrait faire des barbecues plus tard le soir. Remarque, ils s’en foutent, ils mangent à 6h.

- Ils roulent à gauche aussi. C’est dangereux les premiers jours, surtout quand on est piéton.

- Plutôt sportif les bougres. Voir des gens courir/faire du vélo/pagayer sur la rivière à 5h du matin un dimanche en automne, même en hiver, c’est normal. En fait, ils ont un style de vie similaire à l’Amérique du Nord, mais ils sont généralement (bien) moins gros.

- Ca fait cliché, mais c’est quand même des grosses baraques. Surtout le torse. Mais bon, ça s’explique facilement : ils aiment bien les protéines, celle qui s’achètent en poudre dans des gros conteneurs de 5 kilos…

- C’est pas des stressés de la vie. Demande à Guillaume et Valérie, qui ont perdu une journée dans l’aéroport de Brisbane pour défaillance d’avion, et qui se sont vu répondre que de toute façon, ils allaient bien finir par y arriver à Melbourne, alors, hein, pas de quoi s’énerver. Même si la compagnie ne te donne rien…

- Blond est la couleur de cheveux. Même peroxydé. J’ai regretté de ne pas voir mon appareil photo hier. Dans le bus, environ 15 personnes. Dont un groupe d’une dizaine de filles toutes blondes. So cliché !

- La classe, ils ne l’ont pas. Mais vraiment pas du tout. Que ce soit au niveau vestimentaire (ah la ceinture juste en dessous des siens sur un sac à patate) ou pour les rôts qu’ils lâchent à tout bout de champ, y’ a des progrès à faire.

- D’ailleurs, le style ici, c’est short jusqu’à au milieu du tibia, tongs et t-shirt. Dur de vivre au soleil.

- Ce sont les plus gros pollueurs de la planète. Et oui, les émissions de CO2 par personne, c’est en Australie qu’elles sont le plus élevées. C’est seul pays développé avec les USA qui n’a pas signé Kyoto. C’est possible que ça change au cours des élections fédérales de fin novembre. En tout cas, ils commencent à parler d’environnement. Et ça pourrait bien coûter son siège à Howard, qui n’a rien fait en 10 ans de pouvoir.

- Tiens en parlant politique, ça marche un peu comme aux USA. 2 gros partis (Liberal et Labour), et plein de petit partis. Et comme ils aiment bien suivre l’exemple du grand frère américain, ça tire dans les mêmes couleurs (bleu très foncé et bleu clair orangé).

- Ils pratiquent l’immigration choisie. Sans diplôme ou formation très demandé, pas d’entrée sur le territoire. Les entreprises, quand elles sponsorisent un étranger, sont tenues de prouver que leurs besoins ne peuvent pas être satisfait avec un local.

- Ils refusent d’utiliser le nucléaire alors qu’ils ont plein d’uranium.

- Ils ont un système de santé. Pas très bon, mais c’est déjà ça.

- Pas sûr que ça vaille la peine de parler de la gestion des problèmes avec les aborigènes, c’est assez pitoyable. On a l’impression que certains les considèrent comme une ‘sous race’. Il y a quand même quelques progrès parmi les décisions prises, mais bon pas au niveau du racisme.

- Ils sont bien disciplinés, des vrais petits soldats. Tout le monde en ligne pour prendre le bus, pas de bousculade.

- Ils sont sympas quand même, ils viennent t’aider quand ils voient que tu galères dans la rue. Et ils t’appellent mate, ça cahnge du dude canadien.

- C’est une société multiculturelle. Le pays avec le plus d’étrangers au monde.

- Ils travaillent le dimanche. Et dans certains états, les supermarchés sont même ouverts 24/24.

- Ils parlent une langue bizarre. Parfois avec un accent plutôt compliqué. Ils aiment bien avoir des diminutifs (barbie for BBQ). Et puis ils utilisent plein de mots qui sont pas dans l’anglais normal : ‘ute’ pour ‘pick up’ (la voiture), ‘thongs’ pour ‘flip flop’ (attention, sens caché)

 

Inclassables

- En Australie, être étudiant dans un état ne te donne pas les réductions étudiantes dans les autres. Plus généralement, c’est très décentralisé, avec un gouvernement pour chaque état, et un gouvernement fédéral pour chapeauter tout ça. Un peu ce qu’on veut faire avec l’UE. Un exemple, c’est le changement horaire, qui n’a pas lieu dans tous les états. Donc la moitié de l’année, il n’y a pas de différence horaire entre Brisbane et Sydney, l’autre moitié une heure.

- Au supermarché, on te met tes courses dans ton sac. Et comme partout, on te demande comment ça va quand tu arrives. C’est assez déstabilisant (‘D’où tu me connais ?’) mais on s’y fait.

- On te propose même de te donner du cash quand tu payes. Plus besoin d’aller au distributeur.

- D’ailleurs, ici, les cartes de base ne sont pas les cartes de crédit mais les cartes de débit. Pas pratique pour acheter sur internet.

- On n’a pas le droit, mais les gens se baladent avec leurs courses dans leur chariot jusqu’à la maison. Il y a même le camion ramasseur de chariot qui passe dans les rues. C’est peut-être pour ça qu’on a mis un système de jeton en France…

- C’est facile de faire plein de choses. Trouver un appart, faisable en une semaine. Sans avoir à montrer 8 fiches de salaire fournir 15 mois de caution. D’ailleurs, au moins dans le Queensland, la caution est détenue par un organisme indépendant. Pareil, pour un boulot, c’est pas compliqué.

- En général, c’est quand même très peu cher. Un gros 30% moins cher par rapport à l’Europe. Les prix ont quand même augmentés légèrement depuis que je suis arrivé. Mais les salaires sont hauts (10€/h). Après, il y a des services ‘non compris’ (éducation, santé en partie).

- Les rues ne sont souvent pas éclairées dans les quartiers résidentiels. D’ailleurs parfois, il n’y a même pas de trottoir.

- Les caméras de surveillance. Heureusement que notre ministre de l’intérieur veut en mettre autant en France, j’avais peur que tous nos faits et gestes ne soient plus surveillés…

- Les flics sont cool. C’est pas la BAC quoi. Y’a même moyen de faire des blagues avec eux. Par contre, ils sont pas aimés.

- Les parapluies, ça sert à se protéger des oiseaux. Et oui, ici, ils attaquent. Surtout les petits gris avec les yeux cernés de jaunes. Et puis ça sert aussi à se protéger du soleil. Enfin bon, c’est surtout les asiatiques qui les usent.

- D’ailleurs, j’ai pas trop parler des animaux, mais il y en a des bien gratinés par ici. Outre le kangourou, le koala, il y a le wombat. Pour le coup, celui-là, il sert à rien.

- En Australie, on s’habitue à vivre avec des bestioles. Araignées notamment.

- Même s’ils sont méchants. Par exemple, la Sydney funny web, la red back. Il y a des requins dans la mer. Des crocodiles dans certains endroits. Et 8 des 10 serpents les plus dangereux au monde sont en Australie.

Note: 4,7/5 - 3 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Ozzvince

le 02/05/2008 à 07:38:49

J'ai pris la meme photo "grocon" mate! Et pour ce qui est des commentaires, c'est 90% vrai ;)

Répondre à ce commentaire

Par Gaëtan

le 02/05/2008 à 13:25:28

Bien sûr que c'est vrai, après il s'agit de ma vérité, qui est loin d'être universelle ;-)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty