Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Gaëtan  Nom  
 Age  24  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Expatriation  Durée du séjour  18 mois
 Date de départ  26/06/2006   Note: 4,4/5 - 41 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Gaëtan ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 12/11/2006
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Coolangatta, Lone Pine, Mount Coot-Tha et l'euthanasie de Skippy

Bonjour la France (et les autres)

 

Ces trois derniers jours, pas mal de choses se sont passés, je vais essayer de tout mettre en ordre, mais c’est pas gagné.

 

Vendredi, direction Coollangatta, pour aller surfer avec Jüergen et Andi. Tout le monde dans Skippy, et en route pour cette petite station du sud de la Gold Coast, juste en dessous de Surfers Paradise. Jolies plages, un (très) fort courant parallèle à la plage, des vagues énormes (un bon 2m), un spot reconnu et renommé par la crème mondiale, avec l’organisation de quelques concours nationaux et internationaux. Tout ça pour dire qu’avec nos petits bras de débutants apprentis surfers, et bien on n’a pas réussi à passer la barre... De toute façon, on se serait ramassé à la première vague, c’est pas du tout pour notre niveau. Mais on s’est quand même bien amusé à prendre des vagues plus petites. Et on a eu notre premier fan, un asiatique qui nous a mitraillé. C’est sûr que comparé aux autres, et bien il nous reste des progrès à faire, on a vu des vraies stars. Peut-être qu’avec un peu de chance, on passera dans surf magazine comme les débutants européens qui viennent empêcher les locaux de surfer correctement :-). A noter que le surf est un sport absolument éreintant, et que 2h dans l’eau suffisent à te faire bien dormir pour les deux nuits suivantes. On a également eu un peu de chance, on avait loué deux planches, et en les ramenant, on s’est rendu compte que un des ailerons était cassé (mais il pouvait l’être avant, on n’avait pas du tout fait gaffe). Toujours est-il que le vendeur, super sympa, ne nous a rien dit, ma carte de crédit ne s’en porte que mieux.

 

Ce fût également l’occasion de mon premier accrochage. Roulant tranquillement pour rentrer à la maison, sur une des grandes avenues de Brisbane, une voiture a eu la mauvaise idée de piler devant moi (à 20 ou 30m), sans aucune raison. Avec les supers freins de Skippy, ça n’a pas loupé, blocage des roues, dérapage et touchette. Mais le plus surprenant, c’est que la voiture a alors pris le large en quatrième vitesse, me laissant en plein milieu de la troisième file un peu sonné !!! Enfin bon, tant mieux, pas de constat, et Skippy ne craint pas grand-chose, avec le pare buffle, il y a juste une petite marque de peinture rouge.

 

Autant dire que le lendemain, ma conduite était quelque peu distante et plus prudente. Parti à deux voitures, la destination choisie était le Lone Pine Koala Sanctuary, l’une des plus grande réserve de koalas (même les plus mauvais en anglais auront réussi à traduire, enfin j’espère :-p) au monde. C’est bien sympa, on a nourri des kangourous, tenu des poussins, épié des koalas, observer la reproduction du kangourou, danser avec des cockatoo… Après-midi bien agréable, les koalas c’est vraiment mignon. Par contre, je me dois de casser un mythe, c’est bête comme c’est pas permis. En effet, ces petites bestioles, dans le grand dilemme de l’évolution, ont choisi de privilégier leurs estomacs et l’absorption des feuilles d’eucalyptus, hautement toxiques au profit de leur cerveau, qui consommait beaucoup trop d’énergie, qui allait manquer pour leur digestion. Bande de toxicos ! Leur ronflement est assez marrant par ailleurs, pas étonnant pour un animal qui passe 20h par jour à dormir.

 

Direction ensuite Mount Coot-Tha pour le coucher de soleil, et faire quelques photos de Brisbane. Joli aperçu de la ville, on peut se rendre compte que c’est quand même très verdoyant comme environnement. Retour ensuite vers la ville, et soirée de départ d’Anne et Béné.

 

Etant donné que les jours de Skippy sont comptés, nous avions également décidé d’aller s’amuser en allant faire un peu de piste, et North Stradbroke Island semblait l’endroit idéal, avec ses pistes, mais sans s’aventurer sur la plage, la folie a ses limites, spécialement sans les 4 roues motrices et avec des amortisseurs inefficaces. Réveillé de bonne heure, départ donc avec Jüergen pour Cleveland afin de prendre le ferry pour une journée, un peu cher mais on devrait bien s’éclater, surf dans le coffre, soleil et pas un nuage à l’horizon. L’aiguille de la jauge de température est un peu haute, mais bon, c’est habituel avec cette voiture. Rien de bien inquiétant. Mais, tiens c’est bizarre quand même, au feu rouge, un peu de fumée blanche sort du capot, côté liquide de refroidissement. Ca doit pas être bien grave, encore quelques kilomètres, et la voiture refroidira sur le ferry. Mais ce fût sans doute le feu rouge de trop, ou la température extérieure trop importante qui eu raison de notre brave Skippy et de notre aventure hors piste. Dans une belle explosion et un joli nuage de fumée blanche, le tuyau du liquide de refroidissement a cédé sous la pression, nous laissant hilares dans la voiture, sous le regard incrédule des autres voitures. On a ensuite poussé la voiture jusqu’à un parking, Bunnings, une espèce de Casto, aidé par quelques personnes, bien heureusement car elle pèse son poids. C’était le début d’une journée loose, bien marrante néanmoins. Petite balade dasn les centres commerciaux de Capabala, tant pis pour North Stradbroke, c’est trop tard. Mais Cleveland, ça peut être sympa pour aller prendre un bain. Un peu comme des égyptologues, nous essayons de déchiffrer les cartes des transports publics. Direction trouvée, semble-t-il, donc installation à un arrêt de bus, fréquence un par heure. Après une heure et demie, toujours rien, nous décidons de partir vers Cleveland à pied, en plein soleil, non sans embarquer un chariot, c’est plus facile pour transporter le surf.

 

En route, nous en avons profité pour améliorer nos compétences en putting. Bien marrants ces golf shops ! Nous avons également pu surfer dans les arbres, et marcher, marcher, marcher. Après avoir trouvé une gare et pris nos tickets, nous nous installons donc, espérant cette fois pouvoir finir le trajet jusqu’à Cleveland. Au bout d’une demie heure, on nous annonce qu’il n’y a pas de trains aujourd’hui pour cause de travaux de maintenance, il va falloir aller prendre le bus. Au moins, on pourra aller jusqu’à notre destination, 5h pour 12km, bel exploit. Et nous avons pu prendre notre bain, dans l’eau marron de Moreton Bay, entre les ferry et les décharges d’eaux usées. Mais on l’avait tellement mérité que peu importe l’endroit, on y tenait, c’était un peu la victoire de la journée. Avec les lorikeet sauvages aperçus en route. Le retour fut plus simple, car Mike (colloc de Jüergen) rentrait de l’île, et a pu nous ramener sur Brisbane, après avoir été cherché tout ce qui avait de la valeur sur Skippy. Il ne reste plus que la batterie, neuve, et je ne sais pas trop si j’aurais le temps de l’emmener à la casse cette semaine. Sinon, il est bien à l’abri sur ce parking. Journée agréable quand même, à prendre le soleil (et il fait vraiment chaud maintenant, presque trop, l’été est vraiment effrayant, je serai certainement à plus de 40° à Perth), avec plein d’imprévus et de rebondissements.

           

            Et maintenant, dernière semaine de cours, puis Nouvelle-Zélande, avant de rentrer en France. A bientôt donc.

 

Gaëtan

 

 

 

Hello guys,

 

Here are some few pictures of Coolangatta, a famous surfing spot on the south of the Gold Coast. We measured ourselves to the really good surfers, and we still need to improve a lot!!! The days was also a good one for Skippy, it chose to kiss another car on Coronation Drive, fortunately without any damages. The car involved even escaped, although I was certainly responsible!!!

 

We also went to the koala sanctuary, to see that all kangaroos are really wankers. Koalas are always sleeping or eating all the time, what a good life. We spent a really nice afternoon, before going to Mount Coot-Tha for the sunset on the CDB. It was also the opportunity to do some nice panoramic pictures of the city. After that, it’s was a farewell party in west end for the departure of Anne and Bénédicte.

 

The day after, we (Jüergen and me) left Brisbane, to enjoy a little bit the last days of Skippy, before going to the wreck. We wanted to go to North Stradbroke Island, to do some tracks inland. But unfortunately (or fortunately), the car died before reaching Cleveland (breaking of the cooling liquid hose). It was expected, but not so quickly.  We finally walked a lot, to reach Cleveland, and this with a trolley to carry the surfboard. And we waited quite a lot of time, as there are no buses on Sundays, and the rail track was under maintenance. So, we enjoyed our stay, by going to a golf shop to practice our putting skills, we rode a tree tub. Mike brought us back to Brisbane, as he was on Straddie. Anyway, it was a nice day, nothing was expected. And it really starts to be fucking hot, hopefully I won’t be there most of the summer.

 

            Now let’s go back to work for the last week, before going to New Zealand. See ya.

 

Gaëtan



Etapes :
Coolangatta
Mount Cootha
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Sathiya

le 14/11/2006 à 12:17:03

hey Gaetan...u rock..life is so fun wif u arnd such a happening frenchman..we miss u coz u shifted upstairs...hope u com down nex year...all ur pics r good as usual...gr8 knowing u...gd luck in wadeva u do...byeee...luv ya.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty