Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Gaëtan  Nom  
 Age  24  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Expatriation  Durée du séjour  18 mois
 Date de départ  26/06/2006   Note: 4,4/5 - 41 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Gaëtan ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 28/08/2006
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Déjà deux mois...


Depuis ce matin, ça fait deux mois que je suis entré sur le territoire australien. J’ai pas eu le temps de les voir passé, un peu trop occupé au début à régler tout ce qui devait l’être. Enfin bon, là ça commence à devenir plus cool, ce qui tombe bien puisque je commence à avoir pas mal de boulot, des rédactions de plusieurs milliers de mots a rendre... J’essaye quand même de continuer à visiter (et à faire la fête), et puis j’ai pas mal d’idées sur les prochaines destinations : peut-être la Tasmanie en fin septembre, certainement la NZ en fin novembre jusqu’à début décembre, peut-être un passage par Perth et Melbourne avant de revenir sur Brisbane en février et de partir visiter Ayers Rock (Uluru) avec les collocs. Et puis sans oublier Dubaï en décembre, j’ai été changer mes billets ce matin, j’ai une trentaine d’heures de stop à Dubaï les 13 et 14 décembre avant de rentrer sur Paris.


J’ai fait un petit trip en vélo ce matin, en allant chercher mes tickets, donc j’en ai profité pour prendre quelques photos, c’est juste dommage qu’il ne fasse pas super beau, on a même eu de la pluie cette nuit, c’est honteux !!!


Bon hop hop hop, je vais essayer de faire un petit détail de tous les trucs qui changent par ici.


Le climat

Il fait beau tout le temps, c’est très appréciable. Le « sunshine state » est aussi l’état des cancers de la peau, je croyais pas en partant les statistiques qui disaient 8h de soleil par jour, 25 jours par mois. Ben c’est vrai, depuis que je suis arrivé, j’ai vu de la pluie 3 fois (enfin plutôt un crachin de deux heures), il y a juste cette nuit, apparemment il a plu pas mal, il y avait quelques flaques. Ca m’étonne pas trop qu’ils soient en grosse sécheresse (il y a plein de panneaux annonçant qu’il faut sauver la moindre goutte un peu partout dans les environs).


Je commence quand même à avoir un peu peur pour l’été, on est l’équivalent de fin février dans l’hémisphère nord, et on atteint déjà les 25° très facilement… Apparemment, c’est invivable en été. Wait and see.


Sinon, j’aime quand même beaucoup le concept du soleil tout le temps, le fait de sortir le matin à 9 ou 10h, en tong, short et lunettes de soleil pour aller en cours. C’est très agréable, et je me rends compte qu’à chaque fois que je sors sans mes lunettes de soleil, parce qu’il ne semble pas faire très beau, et bien je le regrette. C’est soleil tous les jours ici, et on bronze toute l’année (on prend des coups de soleil aussi).

Les moyens de transport

Il y a un truc que j’adore à Brisbane, c’est le CityCat. C’est vraiment un super transport public, très plaisant pour se aller en ville. Et en plus c’est rapide. Et pas cher, comme tous les transports public à Brisbane et dans les environs, pour peu d’avoir une carte étudiant du Queensland. On peut facilement avoir un ticket journalier pour aller sur la Sunshine Coast ou la Gold Coast à 5$ (3€). Et qui permet d’utiliser à la fois le train (une espèce de RER), le bus et le CityCat. Autrement, je trouve que les bus sont pas excellents, il en faudrait beaucoup plus. Et il n’y a plus aucun moyen de transport après 23h-24h, ce qui n’est pas très pratique. Ils commencent à tester certains bus le week end (un par heure), et sont étonnés du succès !!!

Donc, pour rentrer de la City ou de la Valley (une grosse vingtaine de boîtes côte à côte, c’est vraiment de la folie le week end), il faut souvent prendre un taxi. Ils sont pas chers, on s’en sort pour une quinzaine de dollars pour faire 7-8km. Donc à plusieurs, c’est vraiment dérisoire. Il y en a des tonnes, la plupart des Ford Falcon, et c’est un métier très lucratif par ici (d’après Naranda, qui travaille régulièrement, c’est facilement 600$ pour une nuit).




Enfin, je préfère utiliser mon super vélo, depuis que je l’ai réparé, la roue est toujours voilée, mais au moins elle ne touche plus le cadre. En plus j'ai un très joli casque jaune (seule couleur disponible quand j'ai été au supermarché), et ici c'est obligatoire, à moisn de vouloir avoir dans les 168$ d'amende. Le seul problème du vélo, c’est que pour revenir à la maison, il y a une côte vraiment violente, Saint Lucia en général est un quartier plutôt vallonné. Heureusement qu’après 2-3km, le trajet vers la ville est plus plat. Ce qui est aussi sympa, c’est qu’il y a des pistes cyclables un peu partout.

Au niveau automobile, les bougres roulent à gauche. Et j'ai pas encore eu l'occasion d'essayer, mais déjà rien qu'à pied, ça fait un choc les premiers jours. Et je pense que j'aurai le droit à la même chose ne rentrant en France... Les premières sorties en vélo sont quand même assez marrantes, on sait plus de quel côté de la route il faut aller. Sinon, j’ai loupé l’affaire du siècle pour quelques heures : une voiture d’une quinzaine d’années, mais avec la clim et quelques autres options, totalement gratuite. Il y avait juste un joint à changer (head gasket, je sais pas trop auquel ça correspond), parce qu’elle avait tendance à surchauffer, et à la faire immatriculer. Enfin tant pis, je continue de regarder pour essayer de trouver une bonne occase, ou peut-être un van, mais à plusieurs parce que je ne veux pas mettre trop de sous là-dedans.


Autrement, ici on roule avec des japonaises majoritairement, Nissan, Mitsubishi et Toyota en tête. Il y a aussi beaucoup de Ford, par contre, c’est dur de trouver les marques européennes (elles sont très chères). Et puis on aime bien la grosse voiture, le SUV ou le gros pick up qui pollue beaucoup. On trouve aussi pas mal de vans.


L’environnement

Brisbane, c’est pas très joli, de toute façon par ici impossible de trouver des veilles pierres, tout est dans le moderne (les plus vieux bâtiments ont 150 ans). Par contre, c’est relativement vert, et puis il y a plein d’animaux partout, même sur la route. Et puis, c’est une faune totalement différente de l’Europe. Une flore aussi d’ailleurs, on a pas tant que ça de palmiers en Bretagne. Ici, il y en a partout, beaucoup de plantes grasses également.


J’ai trouvé quelques noms de route bien sympa, au moins ça permet de se rendre compte qu’on est plus en France : paradise point, pacific motorway, boomerang street ou encore kangaroo avenue… Y’a pas à dire, ça laisse rêveur. Les rues sont très propres, mais pas bien éclairées dans les quartiers. Il y a des systèmes pour les aveugles et les sourds dans toutes les rues du CDB.


En fait, il manque la plage quand même à Brisbane, parce que la rivière est crade (et puis on peut y trouver des requins à partir de septembre…), et faire plus de deux heures de transports en communs, ça raccourcit un max les journées. Enfin bon, ça permet de tester aussi plein de plages et de voir des paysages quand même bien agréables.

Les cours

Ca change beaucoup de ce à quoi j’étais habitué, déjà l’université, c’est 40000 étudiants, dont 5000 étrangers. C’est immense, une centaine de bâtiments, la taille du centre ville d’Angers. Ce qui est bien, c’est qu’on ne voit jamais les mêmes têtes, mais c’est quand très impersonnel, on est reconnu grâce à un numéro. Les installations sont plus que correctes, les salles de pc impressionnantes, et le nombre de bouquins dans les différentes bibliothèques impossible à compter.


Au niveau méthode, ça change beaucoup. C’est très anglo-saxon, avec une méthode d’évaluation en pourcentages (il faut 50% pour passer). J’ai 12h de cours la plupart du temps (sauf cette semaine, j’ai un cours intensif, seulement 5 jours de cours, mais ça me fait doubler mon nombre d’heures par semaine), on demande beaucoup de travail à l’extérieur (beaucoup de lectures et de recherches), c’est assez dynamique (workshop toutes les semaines), par contre je comprends toujours pas l’intérêt de fixer une limite au nombre de mots dans une rédaction. Enfin si on ajoute tout ce que j’ai à faire dans le semestre, on doit arriver entre 15000 et 20000 mots. Et je fais une formation d’ingénieur !!!

Dans mon master, on est pas beaucoup (4-5), tous étudiants internationaux. Les cours sont intéressants, à part un de nos profs qui est vraiment nul en fait, et qui ne sais pas trop ce qu’il fait : le semestre dure 4 mois (enfin plutôt 3 mois et une semaine), il nous demande des projets de modélisation, mais il n’en a aucun de prêt, et il maîtrise à peine son logiciel de modélisation.


La maison

Tout simplement géniale, j’ai eu de la chance de la trouver, on a de la place, on ne paye pas trop cher, juste à côté de l’université, avec les bus à la porte. On peut accueillir plein de monde. Les proprios sont sympas, et ils viennent faire des réparations dès qu’on a un souci. Le seul problème, c’est l’isolation, on entend tout, et en plus d’après Binu, qui a déjà vécu là six mois, la maison est invivable en été, il va falloir que je me trouve un ventilateur. J’ia hâte d’utiliser la piscine, même si pour le moment l’eau est vraiment trop froide (enfin on est en hiver aussi).


Je m’entends plutôt bien avec les collocs, le seul truc queje trouve un peu dommage c’est que les filles n’ont pas trop envie de partager,et elles ne sont pas trop dans le même esprit. C’est quand même bizarre de neas être autonome à 24 et 27 ans.


Mon budget.

Après avoir généreusement tapé dedans en juillet, ça commence à se stabiliser. En fait, la vie est vraiment moins chère downunder, le seul truc c’est qu’il faut toujours payer : tu payes des frais d’inscription, mais si tu veux faire du sport, il faut encore rajouter. La nourriture me semble moins chère (et 3$ les 400g de fraises, ça c’est cool, je m’en fais des repas), l’essence n’en parlons pas (les mêmes chiffres, mais en $), les transports en communs, le cinéma (3€ la séance), les restaurants (pour 4€ on a un super repas). Le seul truc vraiment plus cher, c’est l’alcool (à acheter dans des bottle shops) : 17€ une bouteille d’alcool fort, 20€ pour une trentaine de bières (pas très bonnes en plus). Je comprends pas comment ils arrivent à ces prix, sachant qu’une bonne partie est faire par ici, et que dans les bars c’est donné : jusqu’à 7$ le jug (1.2l), donc ça fait 2 pintes et demi pour le prix d’une en France ! Par contre, le vin est pas cher, mais pas bon non plus, particulièrement le blanc qui fait mal à la tête. Et le rosé aussi, je préférais le cabernet…


L’attitude

Je trouve que c’est très américain, en fait sur beaucoup d’aspects ça me fait penser au Canada. Les fast food sont partout (et vraiment pas chers), on mets des grosses amendes pour tout et n’importe quoi, il y a des caméras partout (j’ai eu le droit à un message dans un train me disant le montant de l’amende parce que j’avais mes pieds – nus – sur la banquette d’en face). Merci big brother.


Ici, on traverse que quand le bonhomme est vert, on laisse les gens sur traverser sur les passages piétons (on s’arrête 50m avant), sinon on accélère et on klaxonne, on dit merci aux chauffeurs de bus, on fait la queue bien sagement. C'est très très très discipliné, rien à voir avec les cultures latines. Peut-être que c'est l'uniforme dans les premières années d'école qui fait ça... Un autre truc bizarre, c'est que quand on rentre quelque part, on te demande comment toujours ça va. C’est super informel (et plutôt très hyprocrite et superficiel, je pense que la caissière n'en a rien à faire de ma petite vie), imaginez un serveur dans un restaurant classe qui arrive pour prendre la commande et vous demande si vous avez passé une bonne journée !!!



Et puis maintenant, je comprends aussi pourquoi on appelle parfois cette ville Bris Vegas. Il y a des machines à sous partout, dans la majorité des bars il y a une arrière salle pleine de bandits manchots, le casino me semble immense (mais j’en ai pas fait des masses avant), il y a des paris sur plein de choses, les courses ont lieu plusieurs fois par semaine…Bienvenue dans un monde de joueurs, où le casino est plein à 4h du mat…







Enfin voilà, tout ça c’est l’Australie tel que je le vis depuis 2 mois. Mon anglais s’améliore (parce qu’au début c’était quand même catastrophique), mais j’ai encore des progrès à faire. Il y a beaucoup trop de français, je pensais pas en rencontrer autant. Enfin, ça montre quand même que je m’adapte pas mal, j’arrive à écrire des tonnes maintenant, comme dans pour mes assignements… Quelques petites photos comme ça, prises ce matin pour la plupart, pour une fois qu’il ne faisait pas beau, d’ailleurs le temps est en train de tourner à l’orage actuellement…













Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Marion

le 29/08/2006 à 16:05:01

coucou ! c'est l'amie des koalas !!! juste pour te dire que même si ça fait 2 mois que tu es parti, on ne t'oublie pas !!! ton cyber carnet de bord, c'est vraiment une très bonne idée pour te suivre pas a pas, et puis ça te fera des supers souvenirs ! en France, le temps du mois d'Aout est pourri et on prépare la rentrée (hé oui je m'apprète a redevenir le n°20301783 !)...oh joie !!!
bisous xxx
Marion

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty