Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Gaëtan  Nom  
 Age  24  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Expatriation  Durée du séjour  18 mois
 Date de départ  26/06/2006   Note: 4,4/5 - 41 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Gaëtan ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 07/09/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Kakadu National Park

La journée commence par un malentendu. Non pas sur l’horaire, on est bien à l’heure pour rencontrer notre guide et nos compagnons de voyage. Mais on n’avait pas fait gaffe sur la taille des sacs que l’on pouvait emporter. On se retrouve donc à fourrer nos affaires dans des sacs plastiques, en oubliant la moitié… Bon de toute façon, c’est pas grave, le guide nous annonce les plans : 3 camping sauvages et une douche en 5 jours. Fair enough !

 

Première étape, faire connaissance avec le groupe : deux retraitées de l’éducation, une allemande et une française, un couple d’anglais faisant le tour du monde, un sud coréen qui parle à peine anglais, un allemand en stage en Australie et un australien d’origine chypriote, tous deux travaillant dans la biologie moléculaire. On est les plus jeunes, la première impression c’est qu’on ne va pas faire la fête le soir… Wait and see !

 

Après être sorti de Darwin, la chaleur devient plus sèche et plus supportable, même en avançant dans la journée. Le premier stop est prévu sur l’Adélaïde River pour faire une croisière d’observation des crocodiles. Principalement des saltwaters (au lieu de freshwaters), les gros méchants qui peuvent faire jusqu’à 7 m et une tonne. Enfin, saltwater, c’est vite dit, en fait ils habitent dans des estuaires mais peuvent effectivement survivre dans de l’eau salée. En tout cas, avec plusieurs tonnes dans la mâchoire, des jambes lui permettant de courir aussi vite que nous sur le sol et de nager à 60 km/h, c’est le genre de joujous tranchants qui mange tout ce qui passe. C’est aussi une des espèces les plus vieilles au monde, comme ils se trouvent au sommet de la pyramide, ils n’ont plus besoin d’évoluer. On a eu l’occasion de les voir de près, c’est plutôt impressionnant. Et ça saute haut, en fait, propulsé par leur queue, ils atteignent la moitié de leur taille hors de l’eau. Dommage que les commentaires aient été omniprésents et inintéressants...

 

Ensuite a vraiment commencé l’aventure du Kakadu, avec Ubirr, un des lieux de tournage de Crocodile Dundee. Et accessoirement un ancien lieu de refuge des Aborigènes, avec des peintures rupestres. En fait, le parc est bordé par Arnhem Land, un territoire laissé aux aborigènes, et où il est difficile d’obtenir le droit d’accès. On a commencé à voir, principalement autour des billabongs (trous d’eau) des buffalos importés d’Asie, des chevaux sauvages, oiseaux de toutes sortes… Et aussi des crapauds buffle, la peste locale. Introduite pour détruire les parasites sur la canne à sucre, l’espèce à proliférer à vitesse grand v, sans tuer les parasites qui étaient hors de portée. Mais maintenant, ils détruisent tout, ils sont tellement toxiques que des morts de saltwaters ont été rapportées… Donc un crapaud en vue, c’est un coup de rangers direct.

 

 

 

Here are some pictures of the top end safari we did with Guillaume. This is the first day, and we first went on a cruise on the Adelaide River to see wild saltwater crocodiles. They are really impressive killing machine, and are developing quite quickly nowadays. We were really close, we could have almost touched them, but definitely not one would have risked it. Unless you don’t need anymore your arm.

 

After that, we finally entered the famous Kakadu NP, which is a world heritage area both for its natural beauty and cultural importance. The first site we visited was Ubirr, just above the only uranium mine in Australia. And contrary to Uluru – Kata Tjuta, this national park doesn’t have any entrance fees, maybe because of mining… Anyway, this is Crocodile Dundee’s country, and if you remember the movie, I’m pretty sure some pictures are not unknown. Ubirr was also a site with rock paintings quite recent as the white settlers are represented.

 

This first day was a good occasion to meet plenty of animals. We saw the cane toad, which must be eradicated, a few snakes (we carried a 8 kg snake on our shoulders, before it starting peeing and shitting on Guillaume…), birds, wild horses, mainly around billabongs. Such a feeling of peacefulness around these areas. And during the night, our guide brought us to the cane toad hunt, as these animals are destroying anything on their way. Even saltwater crocodiles, as they are quite toxic…



Etapes :
Adelaide River
Jim Jim Waterhole
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty