Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Gaëtan  Nom  
 Age  24  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Expatriation  Durée du séjour  18 mois
 Date de départ  26/06/2006   Note: 4,4/5 - 41 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Gaëtan ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Nouvelle Zélande
 Date du message : 21/11/2006
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Lytteltown and banks peninsula

Après avoir pris un gargantuesque petit dèj (all that you can eat), j’ai récupéré la voiture. Et quelle voiture : nissan sunny 1996, 144000km (bien peu pour une voiture de cet âge), toutes options, et manuelle. J’appréhendais un peu le levier de vitesses du mauvais côté, mais ça passera sans doute mieux la montagne. Et on a aussi le droit à la cassette adaptatrice, parce que cette compagnie, en plus d’offrir des prix défiant tout concurrence, propose de voyager gratuitement en musique ! Je me demande quand même pourquoi ils confient de telles voitures à des backpacks, qui sont par nature plutôt jeunes, donc sans forcément énormément d’expérience. En plus, l’ukrainien au comptoir est super sympa, où est l’arnaque ?

 

            Les anglais sont quand même des gens bizarres. Ils ne font rien comme tout le monde, il faut qu’ils roulent à gauche, avec conduite à droite. Seulement, ils sont même pas capables de tout inverser, les pédales sont les mêmes, par contre au niveau des mains, tout est inversé. Au final, je n’ai même pas ouvert une fenêtre à la place de passer la première, c’est plus facile que les clignotants… Direction Litteltown, lieu de débarquement historique des premiers colons fondateurs de Christchurch en 1850 et aujourd’hui plus grand port de l’île du sud. Pas grand-chose à voir en fait, à part le monumental tunnel de 4km, superbe ouvrage. Mais il m’a fait loupé la montagne avec vue sur la ville. Donc chemin inverse pour prendre la summit road, c’est tout simplement magnifique. Christchurch est vraiment situé entre mer et montagne, avec des pâturages tout autour. J’ai aussi vu le premier mouton néo-zélandais, premier d’une longue série… Arrêt toutes les 200 mètres, à chaque fois il y avait un coin encore plus sympa que les précédents. Ce qui fait que je suis parti à la bourre (très) pour rejoindre Akaroa, ma destination finale pour cette journée.

 

            Voyage express, avec quelques dépassements des limites, mais je ne voulais absolument pas louper le départ du bateau. Entrée donc sur la péninsule banks, formée par deux éruptions volcaniques. Pas trop eu le temps d’observer, c’était plutôt mode rallye. Dommage, c’était la semaine dernière, j’aurai sans doute fait un bon chrono. Ca m’apprendra à pas regarder ma montrer et à croire que tout est relié par des autoroutes…

 

            Arrivée à Akaroa en panique, pile à l’heure néanmoins pour le départ du bateau. Et oui, ça fait un rêve en moins sur la liste, barré rayé, nager avec les dauphins, c’est fait. Et pas n’importe lesquels, les dauphins de Nouvelle-Zélande (Hector, petit, entre 1.2 et 1.4m adulte, ailerons noirs, corps gris et ventre blanc). Soleil radieux, et température aquatique assez frisquette (12°C), heureusement qu’on avait des grosses combis parce qu’on y est resté quand même presque une heure. Après avoir repéré les dauphins (sauvages), on est  10 à partir à l’eau. Les dauphins s’approchent, en groupe ou seul, et nagent entre le groupe. Parce que nous, on ne peut pas bouger avec ces combis et le froid. Au lieu de nager entre les dauphins, c’est l’inverse. Et pas le droit de les toucher, leur peau est trop fragile. De toute façon, ils vont trop vite. Ce qui est dommage, c’est que la visibilité soit si mauvaise, on ne voyait rien au-delà de 30cm. Au final, un peu déçu par cette expérience, trop d’attentes certainement. Il n’y a pas d’interactions, le dauphin s’amuse plus que le nageur, qui attend patiemment dans une eau glacée qu’il veuille bien s’approcher, guidé par les cris de la guide hystérique (wonderful, waoohooo). Par contre, on a aussi eu le droit à la visite d’un phoque, intrigué par notre présence, elle est revenue plusieurs fois. C’est joueur ces petites bêtes.

 

            Sinon, Akaroa est un petit village qui se veut provençal, et qui aurait pu devenir une colonie française. Mais les anglais ne l’entendaient pas de cette oreille, et ont fait valoir leur traité. Plein de noms français, mais pas un seul habitant qui parle notre langue ! Et la vue est absolument magnifique sur le lac et les collines volcaniques. C’est sublime, calme, magique. Et bourré de moutons, on est en Nouvelle-Zélande quand même. Pour ceux qui veulent méditer sur le sens de la vie, c’est clairement l’endroit idéal, pas un bruit, pas de passage, juste du vert et du bleu turquoise. Pour le moment, le temps est génial, c’est peut-être dû au nom de la voiture, espérons que ça va continuer.

           

            Ce soir, c’est backpack ‘le bon bays’, absolument génial, c’est très chalet. Le dortoir est à l’étage, sous les toits, le petit dèj est inclus (avec du pain maison), et c’est pas cher. Bonne ambiance, 3 israéliens, un hollandais, 3 françaises, une anglaise, une néo-zélandaise, une japonaise, une thaïlandaise, excellent mix culturel. Et le proprio fait à manger tous les soirs, un menu plus que complet (5-6 plats) pour 12$, en plus de proposer des tours en bateaux pour aller voir les animaux. Certainement mieux que le tour que j’ai pris (et pour moins cher), tant pis.

 

Gaëtan

 

 

Hello,

 

So now, I’ve got the car, and it’s a pretty one, all equipped and manual… And not that old, in good shape, for that rate it’s quite awesome. And a pleasure to drive on the sloppy roads of the sheeps’country. They are all around that’s impressive and the only stuff you hear when you are lost in the middle of nowhere.

 

To have a view on Christchurch, there is a lovely road, full of turns, hills and so on. A road you would expect in mountains, not so close to the sea. But the view is awesome, the weather was good and sunny (like the car) and the city in between sea and snowy mountains. Surf in summer, ski in winter, what else can be expected? Stopping every 200 meters, to take pictures, I was in hurry to reach Akaroa. So I had to drive like if I was in rally, my boat wouldn’t wait for me. I was however just in time to wear my wetsuit and to go swim with the New Zealand’s dolphins (Hector). It’s nice, but I wanted more. In fact, the water is really cold, even with the suit (12°C), and the dolphins are just passing next to you, without stopping. But we also had the visit of a seal, and this animal is really funny.

 

After that, a walk in Akaroa and its surroundings, to see a little part of French culture. It could have become a French colony without an English treaty, and the town is quite proud of it, with a lot of shops, French flags and so on. But nobody is speaking French, strange attitude… And there is a really good backpacker, where the host is cooking every night and doing boat tour when guests want.

 

Gaëtan

 



Etapes :
Banks Peninsula
Akaroa
Lyttelton Harbour
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty