Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Gaëtan  Nom  
 Age  24  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Expatriation  Durée du séjour  18 mois
 Date de départ  26/06/2006   Note: 4,4/5 - 41 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Gaëtan ]

[ Mes liens favoris ]

Vidéos :
Untitled
Untitled


 Localisation : Australie
 Date du message : 18/07/2007
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 On the road again

Après une nuit passée dans un camp aborigène, à Wallace Rock Hole, la grosse question du jour est de savoir si on prend la piste ou pas. La fameuse Meereenie Loop Road, qui permet de couper directement jusqu’à Watarrka (Kings Canyon), sans avoir à repasser par Alice Springs et faire le détour par la route bitumée. Ce qui permet d’éviter un bon 600 kilomètres.

 

On avait décidé dans le programme de réserver cette journée pour atteindre Watarrka, par la route (ce qui prendrait bien 6 heures), ou par la piste (en 3h30, sans compter les imprévus). Parce que mine de rien, il y a plus de chance de crever sur une route défoncée que sur du bitume…

 

Ce qui nous a fait longuement hésité, c’est que la vieille on a déjà pris la Namatjira Drive et une partie de la Larapinta Drive, elles aussi non goudronnée. Et c’était déjà pas du gateau. La Meereenie Loop est réputé plus dure, est-ce que notre voiture tiendra pour le double de distance? Par moments, elle est faisable par des véhicules conventionnels solides (d’après le Lonely Planet), le tout c’est de savoir tout d’abord si notre voiture est solide, et si on tombe dans un bon moment. Et il faut pas qu’on est de problèmes, parce qu’on est pas assuré. En plus, il y a toujours l’obstacle du permis, il est possible qu’ils nous refusent l’accès… Finalement, on a décidé de le tenter quand même. Pas de soucis pour obtenir le permis à la station service d’Hermannsburg. Et on a eu bien raison, outre le gain de temps, c’est marrant de rouler sur de la tôle ondulée à 80-100 km/h. En fait, il faut rouler relativement vite pour « voler » au dessus des bosses, sachant que notre voiture rentre en vibrations auto-entretenues autour de 45 km/h. Il faut donc être au dessus ou en dessus, surtout pas autour de cette valeur. Au-dessus de 60, on sent moins les vibrations. Mais il ne faut pas qu’y ait un nid de poule…

 

Ca demande beaucoup de concentration, mais on a vu des supers paysages, des chameaux sauvages, et puis on s’est bien marré, même si par moment on croyait que le tableau de bord allait se désintégrer et nous rester entre les mains ! Au final, on l’a trouvé moins dure que les deux qu’on avait fait la veille et le matin, ça passe tout seul, et en prenant notre temps, on l’a fait en 2h30 ! Donc rien à faire de l’après midi, le premier depuis le début du trip un peu plus cool… Ca fait du bien aussi, avant de faire une soirée avec des motards tasmaniens et d’autres gens qui avaient la piste en 4WD. Et qui avaient crevé. Comme quoi on a aussi été chanceux ! Outre la crasse sur la voiture, à nettoyer avant de la rendre, le seul dégât majeur a été la bouteille de Bundaberg, paix à son âme, qui s’est ouverte dans le coffre. Qui a donc senti le rhum pendant le reste du voyage.

 

 

 

Besides a lot of interrogations, we finally decided to try to go on different tracks. Even if it totally forbidden by our rental company, even if we didn’t have a car set up for that kind of dirt roads, even if they could refuse to give us the permit to access the road. It wasn’t that easy, but eventually we did it, and we found that the tracks we did on the previous day (Larapinta Drive and Namatjira Drive) were much harder than the famous Meereenie Loop Road. It was so easy, even it needs a lot of concentration, that we did it under the recommended time while taking our time! It allowed us to have the first relaxing afternoon in a long time, in fact since we left Brisbane. But we also were lucky, as we met some people who did the same and had to change their tyres on the 4WD, whereas we didn’t get any major problems, besides of the dirt and the open bottle of Bundaberg in the boot. Nice smell for the rest of the trip anyway!



Etapes :
Hermannsburg Mission
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty